Herrera du PSG claque la Super League europeenne

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Ander Herrera est devenu l’un des premiers footballeurs à s’opposer à une Super League européenne séparatiste (ESL) et a qualifié la proposition de « les riches volent ce que les gens ont créé ».


Douze des meilleurs clubs européens ont annoncé dimanche le lancement de l’ESL, avec l’AC Milan, Arsenal, l’Atletico Madrid, Chelsea, Barcelone, l’Inter Milan, la Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, le Real Madrid et Tottenham nommés comme clubs fondateurs.
Le maillot PSG domicile 2021 n’a pas été inclus dans la ligue initiale et Herrera a fait part de ses inquiétudes suite à l’annonce.
« Je suis tombé amoureux du football populaire, du football des supporters, avec le rêve de voir l’équipe de mon cœur rivaliser avec les plus grands », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.


« Si cette Super League européenne avance, ces rêves sont terminés, les illusions des supporters des équipes qui ne sont pas des géants de pouvoir gagner sur le terrain en participant aux meilleures compétitions prendront fin.
« J’adore le football et je ne peux pas rester silencieux à ce sujet. Je crois en une Ligue des champions améliorée, mais pas en ce que les riches volent ce que les gens ont créé, qui n’est rien d’autre que le plus beau sport de la planète. »


Les géants de la Bundesliga, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, se sont également opposés aux plans de séparation, le PDG de Dortmund, Hans-Joachim Watzke, affirmant que les clubs avaient choisi de procéder aux réformes de la Ligue des champions.
Des sources ont déclaré à ESPN que l’UEFA avait répondu à la menace d’une échappée de l’ESL en votant à l’unanimité pour sanctionner la nouvelle Ligue des champions à 36 équipes.